Présentation

Accueil > Mesure de la Performance Énergétique \ Présentation

La Mesure de la Performance Energétique des Bâtiments (MPEB) : réalisation d'une méthodologie permettant de mesurer et vérifier la performance énergétique des bâtiments tertiaires et collectifs neufs ou faisant l'objet de rénovations globales

Impulsée par le Grenelle de l'environnement, la généralisation des bâtiments performants est aujourd'hui engagée. Les travaux de réhabilitation et la construction de bâtiments neufs à très haute performance énergétique ne pourront cependant se réaliser de manière massive que si les maîtres d'ouvrage ont la certitude d'obtenir les performances énergétiques prévues en phase de conception.

Les attentes en terme de mesure et de vérification des performances énergétiques réelles sont donc aujourd'hui fortes et tournées à la fois sur le parc existant, où cette question est au coeur des contrats de performance énergétique et de la garantie de résultats énergétiques, et sur les bâtiments neufs pour lesquels la RT 2012 a exprimé le passage explicite d'une exigence de moyens à une approche performantielle. Dans un contexte national où la culture de la vérification in situ était jusqu'à présent relativement peu marquée, la mesure de la performance énergétique des bâtiments apparaît comme l'un des moyens concrets pour restaurer la confiance entre les acteurs du bâtiment en permettant de valider la réalisation d'objectifs collectifs de performance énergétique du bâtiment.

Pour confirmer la performance attendue des bâtiments neufs et pour que des travaux de réhabilitation des bâtiments existants soient réalisés massivement sur la période de temps visée, il reste cependant une action forte à engager :

  • pouvoir mesurer la performance énergétique finale après les travaux ;
  • dans des conditions de fiabilité suffisante ;
  • avec des contraintes techniques limitées ;
  • à un coût acceptable par la plupart des maîtres d'ouvrage.

Pour conduire les travaux de recherche nécessaires pour remplir les objectifs ci-dessus, la Fondation Bâtiment-Energie va constituer et soutenir un Atelier regroupant les acteurs compétents et investis sur le sujet.

Cet Atelier portant sur «la mesure de la performance énergétique des bâtiments tertiaires et des bâtiments collectifs résidentiels neufs ou faisant l'objet de rénovations globales (enveloppe et systèmes)» sera dénommé Atelier MPEB.

Pour définir les besoins, les attentes, la méthode de travail et les grands axes qui devront être traités dans le cadre de cette recherche collaborative, la Fondation Bâtiment-Energie a organisé en février 2016 un séminaire rassemblant 35 experts de la mesure, sélectionnés suite à un appel manifestation d'intérêt qu'elle a lancé en juillet 2015.

Les constats et propositions d'actions concrètes émis par les experts, complétés des recommandations de ses membres fondateurs, ont conduit la Fondation Bâtiment-Energie à définir ainsi l'Atelier MPEB :

  • il traite de la MPEB des bâtiments tertiaires et des bâtiments collectifs résidentiels neufs ou faisant l'objet de rénovations globales ;
  • il est organisé autour de trois grands axes structurants :
  • Axe 1 : destiné à capitaliser et à diffuser les connaissances sur la MPEB ;
  • Axe 2 : destiné à aider à la décision dans le choix des solutions de MPEB ;
  • Axe 3 : destiné à valoriser la MPEB pour favoriser sa généralisation.

La méthodologie de MPEB sera élaborée de manière collaborative de 2016 à 2018 dans le cadre de cet Atelier MPEB animé par un coordinateur des travaux et constitué de deux groupes :

  • un groupe de recherche principal constitué d'une partie des 35 experts de la mesure présélectionnés par la Fondation Bâtiment-Energie (et le cas échéant d'experts complémentaires) élaborera la méthode de mesure et vérification en réalisant les travaux et études nécessaires ;
  • un groupe d'utilisateurs orientera, évaluera et recadrera en tant que de besoin le travail du groupe de recherche principal, au vu des enjeux, contraintes et attentes liés à la MPEB.

L'ensemble des travaux seront conduits en concertation et en cohérence avec ceux que le Programme d'action pour la qualité de la construction et la transition énergétique (PACTE), coordonné par la DHUP, poursuit sur la même thématique.

La méthodologie de MPEB élaborée sur une durée minimale de 24 mois sera diffusée au fur et à mesure de sa consolidation sur cette rubrique MPEB du site Internet de la Fondation Bâtiment-Energie.

Des séminaires et colloques seront également organisés afin que l'ensemble des acteurs concernés du secteur du bâtiment puissent suivre en continu l'avancement des réflexions.

A l'issue des travaux, un ouvrage didactique de référence sur la MPEB sera publié par la Fondation Bâtiment-Energie en partenariat avec un grand éditeur du bâtiment.